LES 4 ACCORDS TOLTEQUES ADAPTÉS A TON INSTITUT

Crois-le ou non, la sagesse des anciens chamans d'Amérique latine peut avoir sa place dans ton institut. Connais-tu le livre de Don Miguel RUIZ ? "Les 4 accords Toltèques" est un livre que je t'invite fortement à lire si ce n'est pas encore fais (pourquoi pas à offrir ou à s'offrir à Noël) . Personnellement, c'est un livre que j'aime garder et relire plusieurs fois. C'est un petit guide avec 4 règles de vie.


Dans ce livre, Don Miguel RUIZ partage l'idée que nous passons tous des accords, des pactes, avec nous-même, pour être une meilleure personne, amie, partenaire, pour réussir un challenge, etc. Cependant, ces accords sont d'avantages basés sur les attentes que les autres ont de nous, ou des règles de vie que les autres ont établies pour nous. Mais en suivant ces 4 accords, nous pouvons nous libérer, nous simplifier la vie et éliminer les pensées négatives.


Dans cet article, je vais t'inviter à avoir une perspective professionnelles sur ces 4 accords, et les bénéfices que tu peux en retirer dans l'approche de ton métier, pour un état d'esprit positif, sans stress et prises de tête. Prête ?


BOOST TON SALON - Coaching bienveillant pour esthéticiennes

1 - « Que ta parole soit impeccable »


Pour commencer, fais attention aux interactions que les gens ont entre eux, et à ta propre manière de parler des autres. As-tu tendance à juger facilement ? A médire ? Ou à être entourée de personnes à la parole "empoisonnée" ? En effet, Don Miguel RUIZ compare la parole à une baguette magique, elle peut détruire comme transformer positivement. En ce sens, médire sur quelqu’un n’est pas seulement néfaste pour cette personne, mais aussi pour la personne qui l’émet. En jugeant et en comparant sans cesse, c’est finalement notre propre mental qui subit le poid de la négativité et du poison émotionnel. C’est simple : dis la vérité. Parler avec intégrité dans ton travail est une manière sûre d'influencer positivement ton entourage. Dis simplement ce que tu veux dire de manière claire, ni plus ni moins, pour améliorer tes relations avec tes employées, collègues, clients, etc.


Et quand l’auteur mentionne la parole, il parle aussi de la petite voix dans nos têtes. J’en arrive donc à un autre point très important, c’est la parole que tu entretiens avec toi-même. Si on peut parfois être horrible avec les autres, nous sommes souvent encore pire envers nous-mêmes. « Je me trouve trop grosse », « je n'y arriverais jamais », « je suis une imbécile »,« ce n'est pas pour moi »… Ces pensées sont autant de paroles que l’on peut facilement avoir envers soi, et qui ont un effet dévastateur sur notre propre estime, et donc sur nos capacités et ambitions au travail (lire aussi l'article sur les pensées limitantes).


Essaie pendant une journée entière de te concentrer sur ce que tu te dis à toi-même. Tu vas probablement te rendre compte que pendant cette journée te te seras auto-jugé des dizaines de fois, et que tu auras ressassé un nombre considérable d’idées négatives qui ne t'apportent rien de constructif.


Cet accord conseille donc de porter attention à ses paroles et d'être bienveillante avec toi, tes clients, partenaires, … et bien sûr d’éviter le mensonge. Pour utiliser la parole de manière positive, tu peux donc complimenter, être reconnaissante et le dire, ou célébrer chaque réussite que tu traverses, toi et ton équipe ! En appliquant cette première règle, tu libèreras instantanément ton cerveau des ondes négatives. Tu vas te recentrer sur toi et ton business de manière positive.



2 - « Quoiqu'il arrive, n'en fais pas une affaire personnelle »


Les paroles et pensées des autres ne sont qu'une projection de leur propre réalité. Celle-ci se compose de leurs blessures intérieures, peurs, désirs et autres rêves. Leurs paroles ou actes n'a donc bien souvent rien à voir avec ta personnalité. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne faut pas en faire une affaire personnelle.


Dans le livre, Don Miguel RUIZ explique que penser que ce que les autres font est relié à notre personnalité révèle notre tendance à penser que tout tourne autour de nous. Et tu sais surement que quand on veut réussir dans sa carrière, une mentalité basée sur le "moi" ne mène nul part...